Nos services
En 2020, la réalité des entreprises sera façonnée par les grands enjeux de notre époque, notamment la pénurie de main d’oeuvre et la part grandissante du numérique dans la société. Le big data sera d’ailleurs aussi bien une source de préoccupation qu’une solution face à plusieurs enjeux RH. Voici 6 tendances RH et marque employeur qui marqueront l’année 2020.
La digitalisation générale des entreprises amène à une évolution des process et des activités des collaborateurs et la fonction DAF n’est pas épargnée. Alors que nous sortons de la crise sanitaire du Covid-19 et du confinement qui l’a accompagné, les managers tirent les premiers enseignements de cette période. Et le constat est simple : les entreprises ayant géré au mieux la crise sont celles qui s’étaient déjà engagées dans la digitalisation, sans faire l’impasse sur les fonctions administrative et financière. Source d’efficacité et de fiabilité, les outils numériques sont un support important des DAF qui en prennent le virage.
La grande école HEC Montréal* propose une matrice simple d’utilisation à destination des managers. Elle permet de piloter un changement profond au sein de l’organisation tout en maintenant l’adhésion et l’enthousiasme des collaborateurs intacts sur le long terme.

Réussir le changement : opérer une transition en maintenant l’enthousiasme et l’adhésion

Votre entreprise entame, voire accélère sa transformation digitale ? La récente crise sanitaire a nécessité une modification des rapports établis, des postes et des responsabilités de chacun ? De manière générale, l’organisation dans laquelle vous évoluez vit une transformation de fond ? (Revirement stratégique, modification structurelle…). Dans tous les cas, en tant que manager, c’est à vous que revient la conduite du changement au sein de votre équipe. Cela implique des actions concrètes, mais aussi un savoir-être et quelques clés de management pour faire passer la transition en maintenant l’enthousiasme et l’adhésion des collaborateurs intacts, sur le long terme.

Des milliers de personnes sont en télétravail en raison de la crise du coronavirus. Que se passera-t-il après la pandémie? Les entreprises renoueront-elles avec l'ancien modèle? Ou bien se rendent-elles compte que les processus de communication numérique les rendent plus résilientes face aux crises futures et consolident leur modèle commercial?

La Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), banque centrale des six pays de la Cemac, a officiellement annoncé qu’il était désormais possible d’effectuer plus facilement des paiements électroniques entre plusieurs opérateurs. Dans la rubrique mobile money, il est en effet possible, depuis quelques semaines, qu’un abonné de l’opérateur X puisse directement transférer de l’argent dans un compte abonné chez un autre opérateur Y.

La pandémie du coronavirus n’aura peut-être pas que des effets négatifs sur les activités économiques de la Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad) comme le prévoient les spécialistes (BAD, FMI, Banque mondiale, etc.).

Regardons l'époque qui est la nôtre : tournée vers le progrès et l’innovation, dotée de technologies de pointe. Sur le papier, nous n'avons jamais été aussi prêts à faire face à une épidémie comme celle du COVID-19. Pourtant rien de tout cela n'a suffi à empêcher la propagation du virus à l'échelle mondiale. Les établissements de santé des quatre coins du globe collaborent aujourd'hui pour trouver des solutions. Cependant, la plupart d'entre eux reposent toujours sur des infrastructures informatiques qui ne sont pas conçues pour gérer autant de prises en charge urgentes et d'une telle ampleur en même temps. Actuellement, seuls les hôpitaux dont les infrastructures sont équipées d’un cloud « élastique » peuvent répondre aux besoins de rapidité des recherches d’information et parvenir à traiter la demande de manière optimale.

En l’espace d’à peine vingt ans, les GAFAM ont accumulé une énorme puissance financière. Aujourd’hui, la valorisation boursière cumulée des GAFAM est supérieure au montant du PIB des plus grandes puissances économiques européennes. Quel est aujourd’hui le poids et l’influence des GAFAM dans l’économie américaine ?

Après deux semaines de confinement imposées au plus haut niveau de l'Etat, les entreprises dont leurs directions des systèmes d'information s'organisent pour continuer quand elles le peuvent leur activité. Si chômage partiel et capacité de télétravail s'apprécient diversement selon les entreprises, la plupart s'accordent à dire qu'il y aura bien un avant et un après crise sanitaire du Covid-19.

Dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de Covid-19, les établissements d’enseignement supérieur ont fermé leurs portes. Mais si les salles de classe sont vides, les cours se réorganisent en ligne et le recours à la visioconférence explose, alors qu’il était jusqu’ici assez marginal.

Suivez-nous sur Facebook

Nos Clients et Partenaires