Mar 26

Coronavirus: le télétravail va-t-il conduire à une cyber catastrophe?

Arnaques au président, virus, phishing... Ces risques se multiplient à l'heure où 8 millions de salariés sont en télétravail depuis maintenant une semaine. Les experts en cybersécurité alertent sur ces risques qui menacent les entreprises de toutes tailles à travers leurs équipes en confinement.

Pour les salariés qui le peuvent, le télétravail est devenu la seule solution de combiner activité professionnelle et confinement. Mais cette manière de travailler déclenche, selon plusieurs experts en cybersécurité, des opportunités de cyber-attaques pour des pirates "professionnels" ou opportunistes. Actuellement, environ 8 millions de personnes seraient en télétravail depuis le 16 mars 2020.

 Smart mis final entete en

"Du jour au lendemain, les entreprises ont demandé à leur personnel de travailler de chez eux avec du matériel privé et sur des réseaux domestiques et dans des conditions psychologiques de stress. Cette situation a donné lieu à une multiplication d'attaques de toutes formes qui à terme pourraient se transformer en cyber catastrophe", estime Philippe Gillet, CTO de GateWatcher.

Les arnaques au président

Cette entreprise spécialisée en cybersécurité relève une hausse significative des arnaques au président. Elle consiste à se faire passer pour un cadre d'une entreprise ou un collègue pour exiger de subordonnées des accès aux systèmes informatiques ou des virements bancaires à faire d'urgence.

"Les salariés sont confinés chez eux, ils s'inquiètent de l'épidémie et perdent les réflexes de prudence qu'ils ont en entreprises", prévient Philippe Gillet. "Il y a encore beaucoup de personnes qui téléchargent des virus en croyant télécharger l’attestation de circulation du gouvernement".

Les autres modes d'attaques reposent aussi sur la perte de vigilance. L'hameçonnage se multiplie aussi bien via les réseaux sociaux que par l'envoi de mails. D'apparence, ils imitent parfaitement des institutions  comme l'OMS ou l'Union européenne, qui proposent de cliquer sur un lien pour obtenir des informations sur l'évolution du virus. En fait, ils cachent des logiciels espions ou des virus informatiques.

"Certains se déclenchent tout de suite pour espionner par exemple les conversations audio ou vidéo, mais d'autres se font discrets pour devenir opérationnelles dans quelques mois quand la pression sera retombées", prévient Philippe Gillet.

"L'humain est le maillon faible"

"Les choses ont été très vite et ni les entreprises, surtout les plus petites, ni les salariés n'ont eu le temps de préparer efficacement la cybersécurité avant de déployer le télétravail", estime Nicolas Casimir, expert en cybersécurité.

Comme GateWatcher, ce spécialiste constate les limites du travail avec un matériel qui n'est pas aussi sécurisé que celui qui se trouve dans les entreprises. "A la maison, il n'y a pas de proxy pour limiter l'accès à certaines plateformes, et souvent la mise à jour des systèmes d'exploitations et des anti-virus n'est pas faite", explique Nicolas Casimir. Mais pour ce spécialiste, le comportement des utilisateurs est ce qui pose le plus problème.

"On le répète sans cesse, mais on l'oublie. L'humain est le maillon le plus faible de la chaine de sécurité. Sur le lieu de travail, les comportements ont progressé mais à la maison ces réflexes tombent. Les gens se pensent chez eux en sécurité, mais Internet reste un environnement à risque si on n'y prend pas garde", alerte Nicolas Casimir.

Que faire pour se protéger? Sur ce point, tous les experts s'accordent sur un redoublement de vigilance, du bon sens mais aussi avoir un équipement mis à jour. L'Agence nationale de sécurité des systèmes d'information (Anssi) a publié un guide disponible en ligne au format PDF

Pas ailleurs, le site gouvernemental Cybermalveillance donne des conseils pour se protéger. Cette plateforme met également en garde contre les fausses informations liées au coronavirus qui circulent sur les sites, les forums ou les réseaux sociaux qui n'ont d'autres buts que d'hameçonner les internautes.

Source: https://www.bfmtv.com/economie/coronavirus-le-teletravail-va-t-il-conduire-a-une-cyber-catastrophe-1880561.html

 

Read 524 times Last modified on jeudi, 26 mars 2020 02:37

Leave a comment

Make sure you enter the (*) required information where indicated. HTML code is not allowed.

Suivez-nous sur Facebook

Nos Clients et Partenaires