Conseil

La grande école HEC Montréal* propose une matrice simple d’utilisation à destination des managers. Elle permet de piloter un changement profond au sein de l’organisation tout en maintenant l’adhésion et l’enthousiasme des collaborateurs intacts sur le long terme.

Réussir le changement : opérer une transition en maintenant l’enthousiasme et l’adhésion

Votre entreprise entame, voire accélère sa transformation digitale ? La récente crise sanitaire a nécessité une modification des rapports établis, des postes et des responsabilités de chacun ? De manière générale, l’organisation dans laquelle vous évoluez vit une transformation de fond ? (Revirement stratégique, modification structurelle…). Dans tous les cas, en tant que manager, c’est à vous que revient la conduite du changement au sein de votre équipe. Cela implique des actions concrètes, mais aussi un savoir-être et quelques clés de management pour faire passer la transition en maintenant l’enthousiasme et l’adhésion des collaborateurs intacts, sur le long terme.

Des milliers de personnes sont en télétravail en raison de la crise du coronavirus. Que se passera-t-il après la pandémie? Les entreprises renoueront-elles avec l'ancien modèle? Ou bien se rendent-elles compte que les processus de communication numérique les rendent plus résilientes face aux crises futures et consolident leur modèle commercial?

Rédacteur en chef d'un jour - Alors que les entreprises mettent en avant leurs efforts en matière de responsabilité sociale et environnementale, les directions des systèmes d'information ont une carte à jouer pour appuyer sa mise en oeuvre et participer à sa réussite. Mais les obstacles à lever sont encore nombreux.

Colloques, voyages d'affaires, concours, réunions professionnelles... La pandémie mondiale de Covid-19 force les sociétés à dématérialiser dans l'urgence les échanges humains et à organiser le télétravail à grande échelle. Une révolution sans retour en arrière possible désormais ?

Les autorités n’ont pas détecté d’incident informatique majeur pouvant affecter les hôpitaux, mais craignent bien davantage la petite criminalité et les escroqueries numériques.

Arnaques au président, virus, phishing... Ces risques se multiplient à l'heure où 8 millions de salariés sont en télétravail depuis maintenant une semaine. Les experts en cybersécurité alertent sur ces risques qui menacent les entreprises de toutes tailles à travers leurs équipes en confinement.

Ce début d’année 2016 a été marqué par deux décret du Président de la République qui consacrent des changements majeurs dans la sécurité sociale camerounaise.

 

Tout d’abord, le décret n° 2016/034 du 21 janvier 2016 consacre une augmentation de 55,55% des allocations familiales. Les allocations familiales sont des sommes versées aux personnes ayant un ou des enfants à charge. Les montants et les conditions pour en bénéficier diffèrent selon les pays. Au Cameroun, les allocations familiales sont reversées aux travailleurs dont les cotisations sont régulièrement payées à la CNPS. Jusqu’en fin d’année 2015, le montant des allocations familiales au Cameroun était de 1800 Fcfa par mois et par enfant. Ce montant a été porté à 2800 Fcfa soit une augmentation de 1000 Fcfa. Concrètement, pour une famille de 3 enfants, le montant cumulé des allocations familiales sur un an est de 2800 Fcfa x3x12 soit 100 800 Fcfa.

La déclaration des cotisations sociales est une obligation légale au Cameroun. En effet, l'employeur a l'obligation d’adresser en début d’exercice, mensuellement et en fin d’exercice, une déclaration nominative relative aux salariés qu’il a employés, aux périodes d’emploi et aux salaires versés ou dus. Cette déclaration établie sur un papier normalisé doit parvenir au Centre des Impôts de rattachement au plus tard le quinze (15) du mois qui suit celui auquel elle se rapport ( L’article 3 de l’arrêté conjoint interministériel METPS/MINEFI N° 035 du 12 juillet 2002 fixant les modalités d’application de la loi N° 2001/017 du 18 décembre 2001).Mais il y a quelques années que cette opération était encore manuelle, nécessitant ainsi le déplacement des collaborateurs de l'entreprise en direction des centres d'impôts avec un gaspillage de ressources pouvant être valorisées au sein de l'entreprise.

Suivez-nous sur Facebook

Nos Clients et Partenaires